Photo Test d'ovulation : comment ça marche ?

Test d'ovulation : comment ça marche ?


Test d'ovulation : comment ça marche ?

Parfois, il faut donner un petit coup de pouce à la nature pour qu'elle soit de votre côté. Ainsi, si vous voulez tomber enceinte rapidement, il peut être astucieux que vous utilisiez un test d'ovulation. Ainsi, cet article parle du test d'ovulation : comment ça marche ?

À qui s'adresse le test d'ovulation ?

L'ancienne méthode qui est de prendre la température peut être fastidieuse, et ne permet de connaitre l'ovulation qu'après qu'elle a déjà eu lieu. Ainsi, ce test est destiné aux couples qui veulent plus de facilité et plus d'efficacité dans la façon de connaitre la période d'ovulation de la femme.

  • Il est aussi conseillé à ceux qui veulent maximiser leur chance de procréer. En effet, ce dispositif permet de déterminer à l'avance le meilleur moment, c'est-à-dire la période la plus féconde.
  • Ce test s'adresse également aux couples qui ont du mal à concevoir des enfants ou aux femmes hypofertiles. Ainsi, même si cet outil n'améliore pas la fécondité, il permet de mettre toutes les chances de leur côté pour que la fécondation ait lieu.

Comment fonctionne le test d'ovulation ?

  • Le test d'ovulation détecte dans l'urine l'hormone lutéinisante qui existe pendant toute la durée du cycle menstruel.
  • Cette LH atteint son pic 24 à 36 heures avant que l'ovulation ne se produise.
  • C'est cette hormone produite par l'hypophyse qui donne le feu vert à l'ovaire pour expulser l'ovule. Si le test que vous avez fait est positif, l'ovulation pourra avoir lieu dans les 24 à 48 heures qui suivent le test.
  • Attention, le test pourra être faussé si votre urine est trop diluée, par exemple si vous avez bu beaucoup d'eau. Ainsi, il est conseillé de ne pas trop boire deux heures avant le test et de ne pas uriner quatre heures avant.

Le résultat pourra être également erroné si vous avez reçu des injections de médicaments qui ont pour effet de stimuler l'ovulation. Dans ce cas, il pourrait y avoir de faux positifs.

Faites le test en fonction de votre cycle

Pour que le test fonctionne, vous devez connaitre votre cycle menstruel. Pour cela, comptez le nombre de jours qu'il y a entre vos deux périodes de règles successives. Si le nombre de jours n'est pas fixe, prenez le cycle le plus court des six derniers mois.

À partir de ce calcul, vous pourrez déterminer approximativement le moment où l'ovulation aura lieu. L'idéal c'est que vous commenciez 4 à 5 jours avant cette date. Normalement, la notice fournie avec le test d'ovulation donne des instructions sur la détermination des jours auxquels il faut commencer le test en fonction de la durée de chaque cycle.

Comment se déroule le test ?

En général, le contenant comporte cinq à sept tests. Récoltez votre urine dans un récipient propre. L'idéale est que le test se passe entre 10h et 14h, car c'est à ce moment où la LH est la plus visible. Plongez le test dans le récipient et attendez selon le temps indiqué sur la notice. Si le résultat est négatif, recommencez le lendemain à la même heure. S'il est positif, appelez votre conjoint.